Les devis mixte dans la recherche francophone en Afrique: Essaie de typologie et contraintes à l’utilisation


Authors / Editors


Research Areas

No matching items found.


Publication Details

Output type: Conference proceeding

UM6P affiliated Publication?: Yes

Editor list: Recherche en médecine familiale à McGill

Publisher: Recherche en médecine familiale à McGill

Place: 30

Publication year: 2021

Number in series: numéro spécial

eISBN: 1911-0529

URL: http://methodesmixtesfrancophonie.pbworks.com/w/page/145327023/Colloque%20virtuel%20MMF%202021

Languages: (FR-FR)


Abstract

L’utilisation conjointe des méthodes quantitatives et qualitatives dans la recherche en sciences humaines et sociales suscite, depuis plus de deux décennies, de nombreux débats. Le devis mixte est généralement utilisé dans le cas où le phénomène à étudier est de nature complexe et nécessite l’intégration des méthodes qualitatives et quantitatives. Il favorise la définition des variables pertinentes et d’hypothèses de recherche à tester et par ricochet guide l’élaboration des outils de collecte. Le devis mixte peut donc se définir comme un devis qui combine non seulement la méthode qualitative à la méthode quantitative mais également les intègre l’une à l’autre. L’ordre d’intégration et l’importance accordée aux données définissent le type de devis à utiliser.
Il existe dans la littérature plusieurs classifications de devis mixte. Dans ce travail, nous avons classifié le devis mixte en deux grandes catégories : le devis convergent et le devis séquentiel. Afin d’évaluer le poids d’utilisation de la méthode mixte dans la recherche francophone en Afrique, nous avons analysé les publications scientifiques dans les revues de CAMES dans le domaine des sciences humaines et des sciences économiques et de gestion. Nous avons recensé sur cinq années respectivement 70 et 31 articles dans les deux domaines respectifs suscités et les résultats révèlent que seulement 13% des articles du domaine des sciences humaines utilisent le devis mixte. Le constat est similaire dans le domaine des sciences économiques et de gestion où 16% des articles utilisent le devis mixte. L’utilisation des méthodes mixtes dans les deux domaines s’évalue à 13,86%. Le type de devis mixte le plus utilisé est le devis convergent (ave 61,54%). Cette faible utilisation des devis mixtes est probablement liée à des considérations particulières au contexte de travail des chercheurs, mais aussi à certaines limites comme l’exigence en termes de ressources compétentes et la complexification du processus de diffusion de la recherche.


Keywords

No matching items found.


Documents


Last updated on 2021-30-09 at 10:34